CYCLONE DE GUERRE ! 
 Visite sur les sites de la défense du 22 septembre 1914 

 

 

 Mercredi 3 février 2010 

 

 

 

Une partie du groupe des visiteurs au RIMAP P d'Arue

 

 

 

Mercredi 3 février, l’organisation de la visite des sites de la défense du 22 septembre 1914 a été maintenue, en effectif réduit certes, l’alerte au cyclone "OLI" obligeant de nombreuses personnes à gérer dans l’urgence.

Cette initiative de visite émanait de l’association des réservistes de la Marine « Acoram-Acomar 987 » en partenariat avec la SEO (Yves Babin), la mairie de Papeete (Vaihere Tehei), l’ONAC (Philippe Leydet), le musée des îles (Véronique Mu), les archives territoriales (Robert Koénig) et les armées. Elle faisait suite au livre de Michel-Gasse récemment paru « Tahiti 1914, Le vent de guerre ».

Un seul bus mis à la disposition des organisateurs par la mairie de Papeete suffit donc à déplacer les plus déterminés à ne pas rater l’évènement.

La visite a été précédée d’une enrichissante réunion débat en mairie où divers points ont été abordés ou précisés, monsieur Yves Babin et madame Vaihere Tehei ont brillamment mené débat et visites. Monsieur Philippe Destremau, petit fils de Maxime « le défenseur de Papeete », était l’hôte d’honneur de ces manifestations.

Notons la participation du père Christophe et de Véronique Hermel (petite cousine) de monseigneur Hermel qui prit une part active dans les évènements du 22 septembre 1914 et côtoya donc Maxime Destremau. Mais aussi du dynamique et courageux Henri Didelot, président et ancien du bataillon du Pacifique, qui n’a rien voulu manquer de la visite.

Ce moment historique se terminait au Rimap p Arue où se trouvent les canons de 65 mm de la Zélée, et la salle de tradition du Rimap p (contenant des photos, documents et objets relatant les moments forts du régiment ainsi que les évènements de septembre 1914) où le capitane Gendry, officier de tradition, excella d’explications.

Le Lieutenant-colonel Ozenne, chef de corps, nous a réservé un accueil très chaleureux et reçu tous les visiteurs autour d’un déjeuner qu’il présidait, concocté par nos valeureux marsouins.

Un grand merci à tous les participants et organisateurs pour le bon déroulement de cette manifestation sous risque de déclenchement de cyclone, ou de vent …de guerre !

 

 

André Bailles
Président Acoram-Acomar 987

 

 

 

Philippe Destremau devant un canon de 65 mm de la Zélée

 

 

Philippe Destremau et le Père Christophe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Retour Accueil