L'Acoram-Acomar de Polynésie française et l'Ammac assurent avec brio leur devoir de mémoire en "Indochine"

 

 

 

Du 29 avril au 30 mai 2011

 

Une vingtaine de membre de l'association se sont retrouvés à Paris le 29 avril 2011 autour de Mme Denise PAROSSES, également membre de l'association et déléguée pour ce voyage. Arrivés à HO CHI MINH Ville (Ex-SAÎGON), nous avons visité le delta du Mékong, puis direction le Cambodge, PHNOM-PENH et les célèbres temples d'ANGKOR. Retour à Saïgon et direction le nord, DALAT, NHA TRANG, DANANG, HUE furent des étapes de quelques jours. Arrivés à HANOÏ, visite de la ville et étapes à DIEN BIEN PHU, SAPA, la baies d'HA LONG, NINH BINH, puis retour à Saïgon. Voyage d'une qualité remarquable où tous les participants ont été solidaires et les guides brillants. Toutes nos vives félicitations à Denise pour l'organisation, le déroulement et le rapport qualité-prix.

 

Un grand merci à tous.

 

 

 

Deux importantes cérémonies du devoir de mémoire ont eu lieu durant ce périple.

 

 

Le 7 mai 2011 à DIEN BIEN PHU

 

57e anniversaire au mémorial des morts lors de la bataille de DIEN BIEN PHU, ( mémorial construit par Rolf NORDEL, ex-sergent d'un commando de la légion étrangère ). Nous avons procédé à un dépôt de gerbe suivi de la "sonnerie aux morts" et de "La Marseillaise", en présence la délégation de 18 personnes, Acoram-Acomar 987, Ammac, menée par le Major (h) André Bailles, le major (h) Yves Lorieux et le commandant (r) Jean-Paul THINH de l'armée vietnamienne, ainsi que des Thaïs noirs qui ont assisté à la cérémonie.

 

 

Le 28 mai 2011 à NINH BINH

 

60e anniversaire de la bataille de NINH BINH : Il y a 60 ans, jour pour jour, en l'église de Ninh Binh se sont déroulés de sanglants combats, le 28 mai 1951 ( 73 commandos marine ont lutté contre deux bataillons Viet Minh ) décimant le commando marine François.

Après avoir été accueilli par le père Pierre CHUYEN curé de la paroisse, devant le parvis de l'église, le major (h) André Bailles et le commandant (r) Jean-Paul THINH déposaient chacun une gerbe à la mémoire des victimes de ce sanglant combat. La "sonnerie aux morts" retentit suivi de "La Marseillaise". Le père Chuyen et la délégation fortes de 18 membres Acoram-Acomar 987 - Ammac étaient présents à cette émouvante cérémonie. Le père procéda ensuite à une prière commune en l'église où les gerbes furent déposées... Notons le peu de traces de combat retrouvées sur place, si ce n'est la photo de l'église avant et après le combat et deux photos de commandos marine, le QM2 BARLOY, tué à Ninh Binh et le QM G. HERITIER, un des 16 prisonniers fusillés par les Viet Minh de Giap le 29 mai au matin, au mépris des lois de la guerre. En plus de ce bilan, ce jour là le commando François perdait 10 tués, 11 disparus et 13 prisonniers dont 8 sont morts en captivité en plus des 16 fusillés.

 

 

Retrouvez cet article aussi sur le site de l'Ammac du Fumelois

 

 

.

 

Partager

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Retour Accueil