LIVRES

 

 

 

 


 

 

 

 

TAHITI 1914 – LE VENT DE GUERRE

 

1914, c’est la guerre ! À Tahiti, les hommes d’équipage de la canonnière « Zélée », stationnaire français dans le Pacifique, et leur commandant, l’enseigne de vaisseau Maxime Destremau, apprennent, avec un certain retard, que la guerre a été déclarée ; ils pensent à leurs familles et déplorent de ne pouvoir être sur place pour défendre leur pays. Mais la guerre viendra à eux, sur cette tranquille île du Pacifique, sous les traits de croiseurs cuirassés allemands. Maxime Destremau, nommé commandant des troupes, organisera la défense de l’île, avec un seul objectif : ne pas laisser les Allemands prendre Tahiti, ne pas les laisser fouler le sol de l’île.

Tahiti 1914 – Le vent de guerre raconte un fait de guerre de la Marine française ( le premier de la Première Guerre mondiale ) et l’organisation de la défense de Tahiti.

Ce livre a le mérite de nous faire mieux connaître les protagonistes de ces événements, et plus particulièrement Maxime Destremau, marin aguerri, commandant aimé de ses hommes.

L’auteur, Michel-Gasse, descendant d’un marin de la « Zélée », a déniché des perles rares dans différents fonds d’archives, a passé de longs mois à recopier des rapports inédits et a réalisé un immense travail de recherche. Il est également allé à la rencontre de descendants des protagonistes du livre, dont certains écrivaient de passionnants journaux personnels auxquels il a eu accès et qui apportent un point de vue et un éclairage très humains à ces événements.

 

 

Escadre du vice-amiral Maximilian von Spee

 

 

Pour le compte des éditions "à la frontière", l'Acoram-Acomar 987 diffuse en Polynésie française, le livre "Le Vent de Guerre". Ecrit en juillet 2009, c'est un ouvrage de 352 pages, au format 15 x 22 - dos cousu - comportant de nombreuses illustrations.

Si certains d'entres-vous désirent acquérir ce livre, prenez contact avec nous. En réalisant une livraison groupée au siège , nous pouvons vous proposer un prix défiant toute concurrence de 3000 cfp.

 

Nous contacter au 275 691

 

 


 

 

 

 

 


 

 

 

Jean-Jacques Cécile

Pirates en eaux somaliennes

Nouveau Monde éditions

Au large des côtes du nord-est africain, la croisière n’a plus le cœur à se distraire, pas plus que ne s’amusent les différents acteurs de la marine marchande dont les navires labourent les mers dans ces eaux infestées de forbans. Le bilan rendu public en janvier 2010 par le Bureau maritime international est éloquent. Pour la quatrième année consécutive, les chiffres totalisant les actes de piraterie sont en augmentation : 406 sur 2009. Les frères de la côte somaliens se sont adjugés une part conséquente de ce gâteau d’infamie avec, pour le même période, 217 incidents ayant entraîné le kidnapping de 47 navires ainsi que de 867 membres d’équipage. Un phénomène endémique dont les cas emblématiques ont fait les unes de nos journaux. L’affaire du Ponant (opération Thalatine), l’assaut du Tanit et la mort de Florent Lemaçon sont des événements qui ont marqué l’opinion publique. Faut-il pour autant assimiler ces « nouveaux » pirates somaliens aux forbans sans foi ni loi infestant les mers d’Extrême-Orient ? Quelles sont leurs méthodes ? Comment les services de renseignement les traquent-ils ? Utilisent-ils eux-aussi des espions pour cibler leurs victimes ? Quelle est la contribution apportée par les commandos, les forces spéciales et les militaires à l’endiguement de ce phénomène criminel ? Dans quelle mesure l’argent de la piraterie provoque-t-il une mutation en profondeur des sociétés somalienne et kenyane ? Cet ouvrage d’investigation répond à toutes ces questions et à beaucoup d’autres encore.

Ancien membre d’une unité spéciale puis des services de renseignement militaires, Jean-Jacques Cécile est spécialiste de l’espionnage, des unités d’élite et des conflits contemporains. Il est l’auteur de dix ouvrages et en particulier de Histoire secrète des SAS – L’élite des forces spéciales britanniques ainsi que de Les chiens de guerre de l’Amérique – Enquête au cœur des sociétés militaires privées, publiés par Nouveau Monde éditions.

 

 


 

 

TAHITI D'ANTAN

Petite bibliothèque d'ouvrages anciens relatant l'époque coloniale de Tahiti, à télécharger librement au format PDF.  
Livres élaborés à partir de documents originaux en provenance de Gallica,
la bibliothèque numérique de la Bibliothèque nationale de France (BnF).
Cliquez sur la couverture du livre pour son ouverture ou son téléchargement.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Modalités d'utilisation des documents d'origine de la BNF :
1/ Les contenus accessibles sur le site Gallica sont pour la plupart des reproductions numériques d'œuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF. Leur réutilisation s'inscrit dans le cadre de la loi n°78-753 du 17 juillet 1978 :
*La réutilisation non commerciale de ces contenus est libre et gratuite dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source.
*La réutilisation commerciale de ces contenus est payante et fait l'objet d'une licence. Est entendue par réutilisation commerciale la revente de contenus sous forme de produits élaborés ou de fourniture de service.
Cliquer ici pour accéder aux tarifs et à la licence.
2/ Les contenus de Gallica sont la propriété de la BnF au sens de l'article L.2112-1 du code général de la propriété des personnes publiques.
3/ Quelques contenus sont soumis à un régime de réutilisation particulier. Il s'agit :
*des reproductions de documents protégés par un droit d'auteur appartenant à un tiers. Ces documents ne peuvent être réutilisés, sauf dans le cadre de la copie privée, sans l'autorisation préalable du titulaire des droits.
*des reproductions de documents conservés dans les bibliothèques ou autres institutions partenaires. Ceux-ci sont signalés par la mention Source gallica.BnF.fr / Bibliothèque municipale de ... (ou autre partenaire). L'utilisateur est invité à s'informer auprès de ces bibliothèques de leurs conditions de réutilisation.
4/ Gallica constitue une base de données, dont la BnF est le producteur, protégée au sens des articles L341-1 et suivants du code de la propriété intellectuelle.
5/ Les présentes conditions d'utilisation des contenus de Gallica sont régies par la loi française. En cas de réutilisation prévue dans un autre pays, il appartient à chaque utilisateur de vérifier la conformité de son projet avec le droit de ce pays.
6/ L'utilisateur s'engage à respecter les présentes conditions d'utilisation ainsi que la législation en vigueur, notamment en matière de propriété intellectuelle. En cas de non respect de ces dispositions, il est notamment passible d'une amende prévue par la loi du 17 juillet 1978.
7/ Pour obtenir un document de Gallica en haute définition, contacter reutilisation@bnf.fr.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Retour Accueil