L'ACOMAR

 

 HISTOIRE  IMPLANTATION  ACTIVITÉS 

 

 

 

 

L'ACOMAR a été créée en 1932 à l'initiative du Commandant DUCUING. Reconnue d'utilité publique, elle a fêté ses 70 ans à BEAUGENCY en 2002.
Lors de l'Assemblée Générale Nationale, elle a modifié ses statuts le 17 mars 2002, en raison des modifications apportées à l'organisation de la réserve militaire et du service de défense et du rôle reconnu des associations de réservistes engagées au service de la Nation.

L'ACOMAR est placée sous la Présidence d'Honneur
de Monsieur le Chef d'État Major de la Marine.

L'ACOMAR est présente dans 70 départements, 5 autres sont en restructuration et la progression continuera jusqu'à la couverture complète du territoire métropolitain et des DOM/TOM. L'arrivée de jeunes Acomarins très motivés ( garçons et filles ) apporte un souffle nouveau à l'association et confirme les anciens dans leurs motivations. L'ACOMAR n'est pas une association de plus regroupant des marins, elle est l'association des officiers mariniers et des marins de réserve, reconnue par la Marine à travers des activités dites « définies » ou « agréées ». Les conventions sont établies en début de chaque année. Elles contiennent le calendrier annuel des activités « définies » ou « agréées ». Ce calendrier tient compte à la fois des besoins de la Marine et des demandes exprimées par les associations ( ACORAM, ACOMAR, INTRA ), dans la mesure où elles s'inscrivent en cohérence avec les domaines d'action définis. Pour chaque activité ou manifestation sont précisées les prestations de l'association ainsi que le rôle de l'autorité militaire et le concours éventuel qu'elle apporte à l'association. Les activités peuvent donner droit :

 

Trois associations Marine sont agréées par le ministère des Armées et reconnues par l'état major de la Marine avec qui elles ont signé une convention, ce sont :

1. L'ACOMAR qui regroupe les Officiers mariniers, les Marins, les anciens PMM, les anciens auditeurs des IHEDN, des réservistes issus du civil, des anciens réservistes, des membres de l'active des catégories précitées et en règle générale toute personne qui porte un intérêt à la défense nationale, à la Marine et à ses réservistes.

2. L'ACORAM qui regroupe les Officiers, dont certains sont également membre de l'ACOMAR.

3. Les INTRA qui regroupent les interprètes traducteurs, dont certains sont également membres de l'ACOMAR et/ou de l'ACORAM.

 

COMMENT ÊTRE MEMBRE DE L'ACOMAR EN POLYNÉSIE FRANCAISE ?

Pour devenir membre de l'ACOMAR, il faut :

L'ACOMAR est-elle dépendante d'autres associations ?

L'ACOMAR est membre de la FAMMAC et de la FLAMME mais ne dépend en aucun cas de ces associations qui ne sont pas reconnues comme associations de réservistes et ne sont pas membres du CONSEIL SUPÉRIEUR de la RÉSERVE MILITAIRE (CSRM). Le fait pour l'ACOMAR de payer une cotisation à la FAMMAC ne fait pas de ses membres des adhérents de la FAMMAC, l'adhésion à cette fédération est individuelle et se fait par les associations d'anciens marins.

 

FAUT-IL ÊTRE DE L'ACOMAR POUR ÊTRE RÉSERVISTE ?

Pour être réserviste il faut faire une demande au CIRAM dont on dépend. Le réserviste peut très bien effectuer son contrat et rentrer chez lui en attendant le prochain.

Le réserviste de l'ACOMAR participe en plus à l'évolution des réserves et à des activités dites "DÉFINIES" ( co-organisées par l'autorité militaire et l'association ) ou "AGRÉÉES" ( organisée par l'association à laquelle l'autorité militaire prête sont concours ).

Il participe également à des activités ni définies ni agrées organisées par les différentes sections pour resserrer les liens "ARMÉES-NATION". Ces activités sont différentes suivant les sections.

L'Acomarin a également pour mission de développer un partenariat durable entre les forces armées, les réservistes et leurs employeurs. L'Acomarin se doit de transmettre aux jeunes générations l'esprit de défense et son "savoir faire".

De par ses relations privilégiées avec les BICM, l'Acomarin participe aux recrutements des personnels d'active, de réserve et des stagiaires PMM. Il peut également prêter son concours pour d'autres activités destinées à soulager le personnel des BICM.

 

L'ACOMAR fait-elle concurrence au CIRAM ?

Le rôle du CIRAM est d'étudier les candidatures des futurs réservistes et de gérer les réserves et les centres PMM.

L'ACOMAR oriente les candidats à la réserve vers le CIRAM, mais elle peut s'entourer de personnes qui portent un intérêt certain à la marine dont les compétences peuvent être utiles à l'association et à ses membres et qui n'ont pas pour ambition d'être réservistes.

Elle peut également faire des propositions pour certaines récompenses telles que :

En plus de ses actions pour la réserve marine, c'est à travers ses sections que l'ACOMAR prend toute sa dimension par l'aide qu'elle peut apporter localement (communes, associations …). Même loin de la mer, à travers ses compétences et son savoir faire, l'Acomarin a son utilité. C'est aux sections de rechercher les domaines d'activité où les compétences pourront être utilisées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Retour Accueil